Cartographie des risques

L’investissement en général et l’exposition aux marchés financiers en particulier comportent des risques. Ces risques et leur amplitude sont la contrepartie naturelle du retour sur investissement attendu et varient fortement selon les classes d’actifs considérées. Le travail d’optimisation du couple rendement / risque et la réactivité de l’équipe de gestion peuvent atténuer ces risques. Ils ne les feront jamais disparaître. Avant de souscrire à un fonds ou un produit financier, chaque investisseur se doit donc d’identifier, comprendre et accepter les risques qu’ils impliquent. OTEA capital est là pour assister ses clients dans la recherche et la mesure, propre à chaque investisseur, du risque acceptable.

Risque actions et de marché

Le degré d’exposition en actions variant entre 0% et 100% selon les FCP, la valeur liquidative du FCP peut connaître une volatilité induite par l’investissement d’une large part du portefeuille sur les marchés actions. La baisse du cours des actions entraînera une baisse de la valeur du fonds. Le fonds ne bénéficiant d’aucune garantie, il existe un risque que le capital investi puisse ne pas être intégralement restitué.

Risque de perte en capital

L’investisseur est averti que la performance de l’OPCVM peut ne pas être conforme à ses objectifs et que son capital peut ne pas lui être intégralement restitué, l’OPCVM ne bénéficiant d’aucune garantie ou protection du capital investi.

Risque lié au caractère discrétionnaire de la gestion

La stratégie de gestion étant discrétionnaire, la performance du FCP peut s’écarter durablement de celle des indices, à la hausse comme à la baisse. Il existe un risque que le FCP ne soit pas investi à tout moment sur les actions les plus performantes, ou qu’il ne soit pas totalement investi sur les marchés actions à un instant donné.

Risque lié à la détention de petites et moyennes valeurs

Du fait de son orientation de gestion, le fonds peut être exposé aux petites et moyennes capitalisations qui, compte tenu de leurs caractéristiques spécifiques peuvent présenter un risque de liquidité. En raison de l’étroitesse du marché, l’évolution de ces titres est plus marquée à la hausse comme à la baisse et peut engendrer une augmentation de la volatilité de la valeur liquidative. L’investissement dans des sociétés de petites capitalisations restera accessoire.

Risque de taux

Il s’agit du risque de baisse des instruments de taux découlant des variations des taux d’intérêts. Il est mesuré par la sensibilité. En période de hausse des taux d’intérêts, la valeur liquidative peut être affectée et baisser de manière sensible.

Risque de crédit

Il correspond au risque de voir un émetteur d'obligations ne pouvoir faire face à ses échéances, c'est-à-dire au paiement des coupons chaque année, et au remboursement du capital à l'échéance. Cette défaillance pourrait amener la valeur liquidative du fonds à baisser. Cela recouvre également le risque de dégradation de la note de l’émetteur. Ce risque sera d’autant plus important que le fonds pourra investir dans des titres hauts rendements (High yield) présentant un caractère spéculatif.

Risque de change

Les FCP peuvent investir sur des actions cotées en d’autres devises que l’Euro. La baisse du cours de ces devises par rapport à l’Euro correspond au risque de change susceptible d’entraîner une baisse de la valeur liquidative.